Site officiel de la mairie de Livilliers
Agrandir le texte Texte normal Rétrécir le texte
Recherche avancée
Recherche
Libre
Mot-clé

L'assainissement, ce méconnu de l'environnement !

Parce que chacun d'entre nous est un usager quotidien du service d'assainissement des eaux usées, nous avons décidé de vous parler de ce service si discret mais si utile afin que, tous ensemble, nous puissions participer à l'amélioration de son fonctionnement et donc à la protection de notre Environnement. Voici en cinq questions l'essentiel de ce que vous devez savoir sur ce service.

L’assainissement, qu’est-ce que c’est ?

C’est l’ensemble des moyens mis en œuvre pour acheminer les eaux usées domestiques (cuisine, sanitaires) produites par les habitants et les eaux usées industrielles jusqu’à la station d’épuration de Cergy-Neuville. Elles sont alors traitées, débarrassées de leurs bactéries grâce à des procédés extrêmement perfectionnés : l’eau épurée est ensuite rejetée dans l’Oise.

Qui assure ce service ?

Dans ce domaine, votre commune a délégué sa compétence au Syndicat Intercommunal pour l’Assainissement de la Région de Pontoise (SIARP) qui collecte les eaux usées dès qu’elles quittent votre domicile. Celles-ci empruntent ensuite tout un parcours qui les conduit, via le réseau de transport final de la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise jusqu’à la station d’épuration de Neuville-sur-Oise.

Mais le SIARP, c’est qui ?

Le SIARP est un syndicat intercommunal créé en 1950. Il regroupe aujourd’hui 19 communes de la Région de Pontoise - de la Communauté d’Agglomération et du Vexin - qui lui ont transféré leur compétence assainissement. Ses décisions sont prises par des délégués désignés par les Conseils municipaux des communes membres.
Il collecte les eaux usées de près de 200 000 habitants et assure leur transport intermédiaire jusqu’à la station d’épuration de Neuville-sur-Oise.

Mais le SIARP, qu’est-ce qu’il fait ?

Le SIARP exploite le réseau collectif d’eaux usées. Il gère et entretient, à titre préventif et curatif, 460 km de réseaux et 67 postes de refoulement.
Il intervient 24h/24 et 7j/7.
Il contrôle le bon raccordement des eaux usées provenant des habitations du réseau collectif. En cas d’inversion de branchement (arrivée d’eaux pluviales dans le réseau d’eaux usées) des travaux de mise en conformité doivent être effectuées par le propriétaire.

Le SIARP construit de nouveaux collecteurs pour desservir l’ensemble des secteurs urbanisés conformément aux schémas directeurs d’assainissement des communes. Les riverains disposent alors d’un délai de deux ans pour se raccorder au nouveau collecteur.

Le SIARP donne son avis sur les dispositions prévues en matière d’assainissement dans les permis de construire. Il instruit et autorise les demandes de branchement des logements, contrôle la bonne réalisation des travaux de raccordement afin de délivrer au propriétaire un certificat de conformité.
Il instruit et autorise les déversements des eaux industrielles (eaux provenant d’entreprises, de restaurants...) dans le réseau collectif.

Le SIARP assure le contrôle de l’assainissement non collectif : toute propriété qui n’est pas desservie par le réseau d’assainissement collectif dispose d’une installation individuelle. A compter de 2006, ces installations seront contrôlées et devront être mises aux normes lorsqu’elles nuisent à la qualité de l’environnement.

Des moyens humains
Une équipe de 19 agents assure les tâches administratives et techniques permettant l’accomplissement des missions du SIARP. Des techniciens interviennent jour et nuit sur les réseaux en urgence si nécessaire, et sont à la disposition des usagers pour tout renseignement.

Des moyens financiers
La principale recette du SIARP est la redevance assainissement payée par les usagers. Elle est perçue sur la facture d’eau potable.
Une redevance spécifique sera également exigée pour le contrôle des installations d’assainissement non collectif.
Les frais de raccordement jusqu’au collecteur public sont à la charge du propriétaire.
S’il y a création de logement, la Participation pour le Raccordement à l’Egout (PRE) est également demandée au propriétaire.
Pour certains gros travaux d’investissement, le SIARP perçoit des subventions de l’Agence de l’Eau Seine Normandie et du Conseil général du Val d’Oise.

La réglementation
Le SIARP s’appuie sur l’ensemble des textes en matière d’assainissement et de protection de l’Environnement. Le Règlement Général d’Assainissement applicable sur la zone de collecte de la station de Neuville-sur-Oise indique les prescriptions à respecter.

Le SIARP assume ses missions en étroite collaboration avec ses communes membres, la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise, le département du Val d’Oise et l’Agence de l’Eau Seine Normandie.

Quelques conseils du SIARP

Avez-vous vérifié si votre logement est correctement raccordé au réseau public ?
Si oui, vos eaux usées vont-elle bien dans le réseau d’eaux usées ?
Si votre maison est située en contre-bas du réseau public, disposez-vous d’un clapet anti-retour qui protègera votre logement en cas d’engorgement du réseau ?
Votre logement est-il équipé d’un évent qui vous protègera en cas de curage du réseau public ?

Où vont vos eaux de pluie ? Vos gouttières sont-elles bien raccordées au réseau d’eaux pluviales ?
Ne serait-il pas avantageux de récupérer vos eaux de gouttières pour arroser votre jardin ?

Votre logement n’est pas raccordé au réseau public : savez-vous où se situe votre installation autonome ?
Fonctionne-t-elle correctement ?
L’entretenez-vous périodiquement ?

Comment joindre le SIARP ?

SIARP
73 rue de Gisors
95300 Pontoise
Tél. 01 34 25 90 27
Urgences 06 08 04 85 44
siarp@wanadoo.fr
www.siarp.fr


 | 
 |